La stratégie ia française peut-elle réussir ?

17/01/2018

La stratégie IA française peut-elle réussir ?

Découvrez le fleuron des entreprises françaises avec ces 4 entreprises françaises leaders de leurs secteurs. 

Aborder l’Intelligence Artificielle comme une révolution technologique et économique est certes exacte. Mais il est nécessaire de reconnaitre qu’elle est également une révolution éthique, sociale et politique. C’est en tout cas le propos qu’a défendu le président français Emmanuel Macron le jeudi 29 mars dernier au journaliste Nicholas Thompson pour Wired.com. En effet, il recevait, la veille, le rapport sur l’Intelligence Artificielle qui alimentera la stratégie du gouvernement pour le reste du quinquennat. CartelTech revient sur les raisons qui pourraient faire le succès de cette stratégie.

Elle formule un plan d’action ambitieux et cohérent :

La France et l’Europe ont un retard considérable en matière numérique et robotique actuellement. Le gouvernement français le reconnait. Partant de ce premier constat, la stratégie IA qui émerge progressivement du rapport Villani est une stratégie palliative, mais également une stratégie proactive. Palliative car elle permettra de « soigner » ce retard et les maux qui lui sont liés. Proactive car elle contribuera à concrétiser l’ambition française de devenir une place phare pour l’IA. Ceci, alors que le marché est largement dominé par la Chine et les États-Unis. Mais tandis que la France avait mal appréhendé le tournant de la robotique, cette fois hors de question de rester sur la touche argue le Ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire. Cette fois-ci, ce sont, 1,5 milliards d’euros qui seront investis dans le secteur pour développer la recherche, encourager les start-up, collecter les données, les partager… Tout ceci dans le but de former les meilleurs, mais aussi de les attirer. Se donne les moyens qui veut.

Elle est le fruit du travail de Cédric Villani, député au parcours hors-norme :

 Mathématicien prestigieux, lauréat de la Médaille Fields (l’équivalent du prix Nobel en mathématiques), professeur, directeur de l’Institut Henri Poincaré et député. Cédric Villani est tout ça à la fois, et, représente peut-être même plus. Ce qui est sûr, c’est qu’il était pressenti pour diriger cette étude tant le sujet lui seyait. Il représente l’ambition intellectuelle, la curiosité insolite, la rigueur scientifique et, enfin, l’humilité sage qui sont les qualités des plus grands penseurs et caractérisent ce rapport, et le colloque qui a permis de débattre et de réfléchir dessus. Ces recommandations sont prudentes, précises et exactes et contribuent à décloisonner la recherche et l’innovation en IA afin de « créer de la synergie » entre l’industrie et les intellectuels, la sphère civile et militaire, l’action et la réflexion, l’homme et les machines.

Elle a fait l’objet d’une communication sans faille jusqu’à présent :

On dit souvent qu’en politique : « ce qui compte, c’est l’apparence ». C’est une manière péjorative pour exprimer une idée essentielle. Une bonne réforme est une réforme qui a été bien « vendue », bien « défendue ». Idée encore plus importante en ce qui concerne l’IA, puisqu’elle fait l’objet de résistances et d’inquiétudes multiples. « L’IA va-t-elle détruire nos emplois ? », « Qui de la protection de nos données ? », « L’Intelligence humaine parviendra-t-elle à rivaliser avec l’intelligence artificielle ? ». Toutes ces questions sont légitimes et nécessitent des réponses claires, précises et justes, énoncées de manière pédagogique, et accessibles. C’est pourquoi, l’organisation d’un colloque « AI for Humanity » au Collège de France rassemblant la crème de la crème du monde scientifique et politique était une formidable idée. On n’y trouvait, entres autres, Sam Altman (CEO de l’incubateur Y Combinator et d’Open AI), Yan Le Cun (pionniers de l’IA et responsable IA chez Facebook), Demis Hassabis (fondateur de Deepmind, pionnier également) mais aussi Bruno Le Maire (ministre de l’économie et des finances), Mounir Mahjoubi (Secrétaire d’État au Numérique) et bien sûr Emmanuel Macron. Ce dernier est même allé jusqu’à donner une interview à Wired Magazine, l’un des magazines les plus importants dans le monde de la Tech. Signe que le sujet est pris avec le sérieux nécessaire.

Elle est le reflet d’une réflexion sur l’éthique et les valeurs françaises et européennes :

Actuellement, s’opposent deux paradigmes en ce qui concerne l’IA. Le système ouvert américain où l’innovation est porté par le secteur privé qui obéit à ses propres logiques et cherche un profit qui lui est propre : le profit actionnarial. Ce profit peut, et le scandale de Cambridge Analytica en témoigne, mettre à mal des libertés fondamentales comme le droit à l’intimité et à confidentialité de certaines données. De l’autre côté, le système chinois est un système fermé où l’innovation est certes encouragée dans le secteur privé, mais surtout porté par le secteur public : en l’occurrence le gouvernement chinois. Dans ce secteur, les investissements en infrastructures tech, en R&D, et en innovation en font l’une des places IA phares. Cependant, les limites sont également à craindre pour ce qui est des libertés fondamentales et de la protection des données. Au milieu, la France ambitionne d’être le moteur d’une Europe qui défend des « valeurs éthiques et humanistes », cherche à « limiter les dégâts » déjà constatables et à créer un écosystème moins dangereux car plus respectueux des droits individuels. C’est d’ailleurs la vocation du Règlement Général sur la Protection des Données européen qui entrera en vigueur le 25 mai prochain. Reste à savoir si les mesures annoncées seront tangibles et à la hauteur des espérances. 

Des moyens conséquents, un accent sur les secteurs de la santé, l’écologie, les transports et la défense, une invitation à la recherche et à l’innovation… La stratégie française en matière de Data sciences et d’IA est une stratégie ambitieuse, mais cohérente, réfléchie et reflétant les valeurs démocratiques européennes. C’est en tout cas le discours tenu par la majorité des acteurs l’ayant porté le 28 mars dernier. Elle entend répondre à la disruption parfois destructrice d’emploi par la protection, l’encadrement de l’innovation et l’éducation. Surtout, elle montre la volonté française de ne plus être un témoin, mais bien un acteur majeur des avancées technologiques. Reste désormais à savoir si cette volonté se concrétisera. Et surtout, quand.

 

Tech It Easy

 

Team CartelTech

Découvrez nos autres articles

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud

Paris Blockchain Week Summit 2019 : Recap

Paris Blockchain Week Summit 2019 : Recap

And it’s a wrap. +50 talks, +40 speakers, 2 stages, mais surtout, un nombre incalculable d’informations et de connexions possibles et disponibles. C’est ce qu’on retiendra du Paris Blockchain Week Summit 2019 qui s’achève alors que nous écrivons ces lignes. CartelTech vous fait un petit récap de l’événement qui a animé Station F ces 16 et 17 avril 2019.
Quelle(s) série(s) regardent les entrepreneurs ?

Quelle(s) série(s) regardent les entrepreneurs ?

CartelTech vous propose une sélection des séries incontournables, que devrait avoir vu et revu chaque entrepreneur. Si ce n'est pas le cas, alors foncez ! Si oui, faites-nous partager vos pépites ! L'histoire de États-Unis et l'entrepreneuriat ne font qu'un. Logique...

Que sont les Instant Apps ?

Que sont les Instant Apps ?

Que sont les instant apps ?  Comme chaque année à la mi-Octobre, Google Play lançait il y’a quelques jours son « Playtime » annuel. Il s’agit d’une série d’événements situés dans différentes villes (Berlin, San Francisco…) axés sur l’univers Apps d’Android et Google...

2018 : Quelles réformes fiscales ?

2018 : Quelles réformes fiscales ?

Elaboré par Edouard Philippe (1erMinistre), Bruno le Maire (Ministre de l’économie et des finances) et Gérald Darmanin (Ministre de l’action et des comptes publics), dans le but de provoqué un « souffle fiscal en faveur de l’investissement, de l’emploi et de la...

Paris Blockchain Week Summit 2019 : Recap

And it’s a wrap. +50 talks, +40 speakers, 2 stages, mais surtout, un nombre incalculable d’informations et de connexions possibles et disponibles. C’est ce qu’on retiendra du Paris Blockchain Week Summit 2019 qui s’achève alors que nous écrivons ces lignes. CartelTech vous fait un petit récap de l’événement qui a animé Station F ces 16 et 17 avril 2019.

Quelle(s) série(s) regardent les entrepreneurs ?

CartelTech vous propose une sélection des séries incontournables, que devrait avoir vu et revu chaque entrepreneur. Si ce n'est pas le cas, alors foncez ! Si oui, faites-nous partager vos pépites ! L'histoire de États-Unis et l'entrepreneuriat ne font qu'un....

Que sont les Instant Apps ?

Que sont les instant apps ?  Comme chaque année à la mi-Octobre, Google Play lançait il y’a quelques jours son « Playtime » annuel. Il s’agit d’une série d’événements situés dans différentes villes (Berlin, San Francisco…) axés sur l’univers Apps d’Android et...

2018 : Quelles réformes fiscales ?

Elaboré par Edouard Philippe (1erMinistre), Bruno le Maire (Ministre de l’économie et des finances) et Gérald Darmanin (Ministre de l’action et des comptes publics), dans le but de provoqué un « souffle fiscal en faveur de l’investissement, de l’emploi et de...

Où se former gratuitement ?

Où se former gratuitement ? CartelTech compile dans cet article 4 sources de formations digitales gratuites destinée aux entrepreneurs.

Comment optimiser sa comptabilité ?

Comment optimiser sa comptabilité ? La comptabilité peut être un véritable casse-tête pour les entrepreneurs. CartelTech vous facilite un peu la vie !

Comment rendre vos réunions courtes et efficaces ?

Comment faire une réunion efficace ? Marre des meetings qui s’éternisent ? CartelTech vous montre comme rendre vos réunions courtes et efficaces. De rien !

Comment vaincre la procrastination ?

Comment vaincre la procrastination ? Avec la règle des 5 secondes ! CartelTech vous en dit plus sur cette méthode efficace et simple à maîtriser !

Que devient Kobe Bryant ? Investisseur à succès.

Que devient Kobe Bryant ? Investisseur à succès. Deux mots, un patronyme, un individu hors du commun. CartelTech vous raconte sa reconversion.

Comment maîtriser le marketing émotionnel pour vendre ?

Comment maîtriser le marketing émotionnel pour vendre ? Dans cet article, CartelTech vous montre comment faire pour vendre à coup sûr via les émotions.